Rechercher

Nuit froide

Tentative poétique entamée en état de confinée et sur le thème "Tisser nos rêves de béton et de pollen" lancé par la revue québécoise Saturne.

Pour lire le numéro en version numérique, c'est par ICI

Quarantine's poetry about relationship and published in Saturne (the magazine not the planet) on the topic "Weave our dreams of concrete and pollen".

If you want to read all the poems, click HERE.





Tu as coupé court

mes mots

tourné ton dos

Le nid est un grand caillou froid

Hors de la chambre

je suffoque

debout

lourde de toi

Je suis venue pour nos nuits mélangées

me voici l’ombre dans un téléviseur désarmé

à t’attendre

C’en est assez

de l’amour et des murs

Partir

Aller où

Comment expliquer

ce que l’autre a provoqué

Des fourmis dans les jambes

Petits pas dans le noir

Je me cogne contre la pierre

pour m’allonger sur mes larmes

et rêver au retour d’un hier partagé



A.S-D.






Direction artistique: Élise Warren








© 2018 AMÉLIE SUDROT-DUVAL

Tous les contenus diffusés sur ce blog sont la propriété de l’auteure.